THIBAUT

Pour usiner la pierre sans souci

Après deux années de développement, la société Thibaut a mis au point, grâce à un partenariat fructueux avec TOPSOLID SAS, une solution CFAO qui permet aux utilisateurs de ses machines d’exploiter tout leur potentiel. Une première sur le marché.


Créée il y a plus de soixante ans par Bernard Thibaut, la société éponyme spécialisée dans le travail de la pierre est devenue aujourd’hui un véritable groupe industriel qui emploie 140 personnes. Très présente à l’étranger, l’entreprise dont le siège se trouve à Vire (Calvados) possède plusieurs usines, dont celle de Calas et Fils, une société reprise en 1999. Située à Castres (Tarn), cette dernière est spécialisée dans la maintenance. Très dynamique, le groupe met sur pied en 2000 une structure SAV dénommée T.S.B. (Thibaut Structure Bretagne) en Ille-et-Vilaine. En 2004, un centre d’essais, de développement et de formation de 600 m² voit le jour et, en 2009, le site de fabrication Zone Nord devient CMI (Construction Mécanique Industrielle).

 

  

« Nous fabriquons aujourd’hui une large panoplie de machines destinées à des domaines comme la décoration, le funéraire, la construction et la voirie, le carrelage grand format, le béton architectonique… », explique Alain Calas, responsable du bureau d’études de Thibaut. « Une offre qui compte plus d’une trentaine de solutions différentes : débiteuses et centres d’usinage CNC, machines manuelles multifonctions, machines à texturer, moulureuses, fraiseuses, polissoirs à chants et à plat,… sont conçus pour travailler tous types de matériaux naturels ou agglomérés. » Un exploit qu’illustrent les 7 000 machines estampillées Thibaut vendues dans plus de 72 pays. L’innovation permanente est la marque de fabrique du groupe dont l’obsession, dans le bon sens du terme, est de fournir aux utilisateurs les meilleures solutions possibles pour l’usinage de la pierre. 

Un partenariat exemplaire

Développé en collaboration étroite avec l’éditeur français TOPSOLID SAS, le logiciel d’assistance à la programmation s’inscrit dans cette démarche. « Il suffit à l’utilisateur d’introduire le modèle 3D de la pièce à fabriquer pour obtenir les stratégies d’usinage adaptées au travail avec la scie circulaire ou le polissage », explique Alain Calas. « Choisi après avoir testé une dizaine d’éditeurs de CFAO, TOPSOLID SAS disposait à la fois du savoir-faire nécessaire et de la plateforme logicielle ADS (Application Development System) qui nous a permis de développer en toute autonomie certains fonctionnalités plus simples. 

 

D’autres applications complexes ont été mises au point avec l’aide des spécialistes de TOPSOLID SAS. » En fait, la démarche Thibaut constitue un véritable cas d’école. « Nous avons noué des relations de partenariat exemplaires avec les experts de TOPSOLID SAS », explique le spécialiste. « Notre application, basée sur un logiciel ouvert, ergonomique et doté d’un PDM (gestion des données techniques) natif comme TopSolid, a permis la mise au point de deux solutions spécifiques. La première, très automatisée et entièrement configurable, gère les outils et les processus d’usinage 2D. La seconde application est adaptée aux usinages 5 axes, plus complexes. » Ainsi, comme dans tout partenariat équitable, chacun tire profit d’une collaboration efficace. Thibaut peut proposer aux utilisateurs de ses machines une aide à la programmation adaptée à leurs projets et source de profits. Quant à TOPSOLID SAS, il ajoute un nouveau savoir-faire à son écosystème et à sa palette de compétences. Enfin, c’est une collaboration pérenne car Thibaut peut compter sur un partenaire fiable pour développer de nouvelles solutions logicielles encore plus intelligentes.

 

 

Les points forts de l’application TopSolid chez Thibaut :

  • l’autonomie acquise grâce à l’utilisation de la plateforme ADS (Application Development System)
  • la mise au point rapide et efficace des stratégies d’usinage adaptées aux applications des utilisateurs de machines Thibaut
  • la souplesse de développement assurée par un logiciel ouvert, ergonomique et doté d’un PDM (gestion des données techniques) natif comme TopSolid

 

L’avis d’Alain Calas : « Nous avons noué des relations de partenariat exemplaires avec les spécialistes de TOPSOLID SAS. Grâce à sa plateforme logicielle ADS (Application Development System), nous avons pu développer en toute autonomie certaines fonctionnalités plus simples pour l’usinage 2D. D’autres applications complexes, comme la programmation des machines 5 axes, ont été mises au point avec l’aide des spécialistes de TOPSOLID SAS. »