Agorameca, le spécialiste des usinages hors normes

Cette PME traite de A à Z les pièces les plus complexes, des véritables moutons à cinq pattes. Une prouesse accomplie grâce à la chaîne numérique conception-fabrication TopSolid’Design et TopSolid’Cam, à des équipements de production ultramodernes et à un savoir-faire mécanique très étendu.


  • Agorameca
  • Agorameca
  • Agorameca
  • Agorameca
  • Agorameca

Installée depuis 2011 à Vineuil dans le Loir-et-Cher (41), cette petite société d’une vingtaine de personnes est née de la volonté d’un groupe de jeunes spécialistes, des aficionados de la mécanique de haute précision. L’entreprise, dont le nom constitue à lui seul tout un programme, n’a pas cessé depuis de croître, agrandissant chaque année son parc machines mais aussi son équipe de passionnés du travail bien fait. « Aujourd’hui, dans notre atelier de 1 800 m², des professionnels aguerris pilotent plus de vingt machines-outils de haute technologie », explique Filipe Da Silva, gérant de l’entreprise. Un parc machines de dernière génération qui compte plusieurs centres d’usinage 5 axes et robotisés ainsi que des tours ultraprécis Mori Seiki avec ravitailleurs. À ces équipements s’ajoutent des centres de tournage avec broches multi-axes capables de traiter des formes biscornues et des matériaux difficiles à usiner (titane, inconel, acier inox, fontes...).


Mais ce qui fait la force de cette PME à la pointe de la technologie, c’est sa capacité à nouer de vrais partenariats avec ses clients. Comme dans l’agora antique, son équipe passionnée et dynamique dialogue avec chaque donneur d’ordres pour pouvoir l’accompagner dans la recherche de la meilleure solution pour son cahier de charges. « Rien n’est laissé au hasard car la fabrication de pièces complexes, qui constitue notre spécialité, ne peut pas être traitée comme une production ordinaire », précise le spécialiste. « Et nos machines fonctionnent 24 heures sur 24 pour pouvoir répondre juste à temps aux commandes. »


Les clients venus de différents horizons industriels (aéronautique, automobile, énergie, nucléaire…) peuvent trouver chaussure à leur pied dans la panoplie de procédés d’usinage et d’applications maîtrisées par Agorameca.

 

  

 

Une chaîne numérique efficace

Spécialités de haute voltige, la conception et la mise au point de programmes d’usinage de ce type de production nécessitent néanmoins des outils CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur) puissants et polyvalents. « J’avais utilisé le logiciel Goelan dans mes activités antérieures », explique Filipe Da Silva. « Alors, quand nous avons créé Agorameca, notre choix s’est porté tout naturellement sur les dernières versions de TopSolid’Design et TopSolid’Cam de TOPSOLID SAS. Une panoplie de fonctions de conception/fabrication riche qui nous aide à améliorer nos objectifs de productivité, de qualité et de réactivité. »


Facile à utiliser, puissant et complet, TopSolid’Design dispose d’une interface intuitive et de multiples fonctions intelligentes. « Doté d’un PDM natif, il dispose d’outils de modélisation et de simulation puissants, indispensables lorsqu’on est confronté à l’usinage de matériaux difficiles et chers », constate le spécialiste.


« Cette fabrication, qui s’apparente à un véritable casse-tête, trouve sa solution dans les composants intelligents du logiciel, porteurs d’informations d’usinage essentielles. Les pièces et les ensembles en cours de modification sont à la portée de tous et on peut changer la conception d’une pièce sans craindre des pertes de références. De plus, TopSolid’Design assure le classement automatique, ce qui facilite la reprise du travail. »


Des atouts que les spécialistes d’Agorameca retrouvent côté FAO (fabrication assistée par ordinateur). « On peut piloter aussi efficacement un tour, un centre de tournage ou un centre d’usinage 5 axes et l’interopérabilité native de TopSolid’Cam assure un dialogue sans faute avec différentes commandes numériques. Grâce à des packs machine et des post-processeurs personnalisés », confirme Filipe Da Silva.


« Facile, la mise au point du programme d’usinage est sensiblement réduite grâce aux bibliothèques d’outils coupants et de conditions de coupe, ainsi qu’à la gestion des tolérances que fournit le module logiciel FreeShape. Un gain de temps précieux qu’apportent la prévisualisation des choix et les fonctions de simulation. Fiables, ces dernières gèrent toutes les opérations et détectent les collisions éventuelles. » Avec en plus un contrôle à 100 % des courses de chacun des axes et la gestion de la matière restante.


« La génération extrêmement rapide du parcours d’usinage permet ainsi de réduire les délais de livraison des commandes les plus complexes », conclut Filipe Da Silva.

 

  

 

Les points forts de l’application TopSolid chez Agorameca

  •     Une chaîne numérique conception/fabrication complète grâce à la liaison TopSolid’Design/TopSolid’Cam
  •     Des outils de modélisation et de simulation puissants, indispensables lorsqu’on est confronté à l’usinage de matériaux difficiles et chers
  •     Des modifications de la conception d’une pièce accessibles, sans craindre des pertes de références
  •     Un dialogue sans faute avec différentes commandes numériques grâce à des packs machine et des post-processeurs personnalisés

 

L’avis de Filipe Da Silva : « Cohérente et facile à utiliser, la solution CFAO TopSolid de TOPSOLID SAS nous permet de répondre aux cahiers de charges les plus complexes, avec une réactivité à toute épreuve. Ce qui réduit sensiblement les coûts de production et améliore la qualité. »