CFAO et usine 4.0

L’industrie 4.0 fait dorénavant l’actualité, la recherche de solutions communicantes et la gestion de données techniques concentrant toute l’attention des acteurs du secteur. Le marché global de la CFAO subit ainsi une concurrence exacerbée, avec un important regroupement des prestataires durant ces dernières années. Pour comprendre le pourquoi de cette émulation générale, rencontre avec Richard Lamure, dirigeant de TOPSOLID, l’un des leaders mondiaux dans l’édition de logiciels CFAO/ERP.


La société TOPSOLID a été créée en 1984 par les frères Missler et Michel Goujon. Aujourd’hui dirigée par Richard Lamure, l’entreprise possède des agences dans tout l’hexagone et peut s’appuyer sur un réseau de distribution international composé de revendeurs et de partenaires. Grâce à ses 325 collaborateurs, ses 100 000 licences émises à travers le monde, et ses 6 filiales à l’étranger (Chine, Italie, Suisse, Usa, Brésil et Turquie), TOPSOLID se positionne comme l’un des acteurs majeurs dans l’édition de logiciels CFAO/
ERP, avec un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2018.
Avec ses 35 ans d’expérience, la gamme de solutions CAO, FAO, ERP TopSolid leur permet de couvrir un grand nombre de secteurs grâce à des logiciels dédiés : aéronautique, transport, mécanique générale, ameublement, médical, énergie, outillage, métallerie, tôlerie, chaudronnerie, éducation etc. Ainsi, partout où une machine interagit avec de la matière pour usiner, former ou élaborer une pièce, TOPSOLID peut intervenir en proposant une solution personnalisée, au niveau des exigences des clients. La société cible particulièrement les métiers de la mécanique la tôlerie/chaudronnerie et le bois. Elle peut d’ailleurs se targuer d’être le seul éditeur à avoir mis en place une solution CFAO bois totalement intégrée : TopSolid’Wood permet ainsi la réalisation complète de projets, de la pré-étude jusqu’à la fabrication.


La proximité d’un éditeur français.

La priorité de l’entreprise est de proposer à ses clients un accompagnement personnalisé dans leur transformation numérique. La digitalisation des centres de production s’avère être l’enjeu principal des années à venir, et de ce fait, TOPSOLID a fait le choix de la proximité. 
Les nombreuses agences dispersées partout en France offrent ainsi à leurs clients la possibilité de se faire accompagner tout au long du processus, que ce soit au niveau de la formation des collaborateurs ou de l’installation des nouveaux outils de conception et de fabrication. Ce positionnement de bon sens prend le contrepied de la logique d’un marché où la grande majorité des concurrents préfèrent s’intercaler en tant que revendeurs de solutions étrangères. À l’inverse, TOPSOLID se présente comme un éditeur français, garant d’un savoir-faire assuré par une chaine de production nationale. La société apparait donc comme une alternative à un modèle obsolète où le client final ne traite pas directement avec les éditeurs mais avec des revendeurs externes, se retrouvant livré à soi-même avec des interlocuteurs le plus souvent désintéressés. 
« Notre modèle d’accompagnement porte ses fruits. Nous travaillons en collaboration avec un grand nombre d’entreprises dans des secteurs très vastes. Cette expérience de plus de 35 ans nous donne la possibilité de voir plus loin. Nous sommes actuellement en train de dupliquer ce modèle dans d’autres pays, de développer notre service de proximité pour offrir aux clients étrangers un suivi réactif, au niveau de leurs besoins. » conclut Richard Lamure.

Source media : "Informations Entreprise"